10 septembre 2017

Georges Guétary. L'opérette inédite

Posté par Patrick58 à 15:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 juillet 2009

Septembre 1942. LA COURSE A L'AMOUR

En septembre, on lui confie le premier rôle aux Nouveautés pour l'opérette : La course à l'amour. La course à l'amour (Lafarge / Llenas, Parin) avec Georges Guétary, Marguerite Pierry, Marcelle Yrven, Yvonne Yola, Serjius, Palau, Christiane Jaquier, Kernel, Demas. Deux titres sont enregistrés "Farandole" et "Ma prière" paroles de F. Llenas, L. Parin, sur une musique de Guy Lafarge. Les critiques sont bonnes, Henri Contet écrit : Georges Guétary dont la qualité vocale est tout à fait... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 09:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 mai 2008

L'homme de Nulle-Part

Georges signe un contrat pour cinq ans chez Pathé et le 25 novembre 1941, il enregistre, avec l'orchestre de Raymond Legrand : "Morena", de Fredo Gardoni, Salabert, J. Polyet et surtout "L'homme de nulle-part", de Moïse Simmons, Vincent Telly. Ces deux premiers titres paraissent sur le 78 Tours Pathé PA 2048. Je suis sous le ciel clair un vagabond Qui s'en va vers l'horizon Ou m'entraîne mon destin Toujours plus loin. (L'homme de nulle part : Moïse Simmons / Vincent Telly) ... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 mai 2008

Georges Lambros devient Georges Guétary

C'est à cette période que Georges Lambros devient Georges Guétary. En effet, Gardoni n'aime pas le nom de "Lambros", Georges, par superstition, veut un nom composé de sept lettres. C'est alors qu'il se souvient du nom du village où il logeait avant ses mésaventures : Guéthary. C'est décidé, désormais il sera "Georges Guétary". Dès le lendemain, moyennant sept cents francs, un gitan lui fournit ses nouveaux papiers d'identité. Les jours qui suivent, Georges chante avec la troupe de Fredo Gardoni et... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 22:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 avril 2008

Garçon de restaurant à Toulouse

Arrivé à Toulouse, Georges cherche une chambre. Tous les hôtels sont complets. Harassé, il se retrouve devant un modeste établissement, il entre. Le directeur le dévisage longuement... - Dites-moi mon petit, je crois bien vous connaître. Vous n'étiez pas au Casino de Paris avec Mistinguett ? - Mais oui, pourquoi ? - Vous ne me reconnaissez pas ? Je suis O'Dett, l'ami de la Miss. Vous avez chanté chez moi après le spectacle, Place Pigalle. - Ah oui, bien sûr, mais... - Si vous ne me reconnaissez pas, c'est à cause... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 20:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
14 avril 2008

Fusillé à l'aube...

Juillet 1939, Georges rejoint son oncle dans la villa de Jacques Thibaud à Saint-Jean-de-luz. A la fin du mois d'août, Saint-Jean-de-luz se vide en quelques jours. Les frontières se ferment. L'oncle lui conseille de rentrer en Egypte, mais il refuse. La France est sa seconde patrie et il ne veut pas fuir. De plus, s'il rentrait au pays, ce serait en situation d'échec, il n'a pas terminé ses études commerciales, pas de diplôme, donc pas de situation. Ils décident alors de s'engager. De retour à Paris, ils se rendent au Boulevard... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 12:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 avril 2008

1938. Quand le coeur chante

Après le spectacle, Miss a l'habitude de souper chez O' Dett, en compagnie de ses amis. En mars 38, Georges y chantera chaque soir. Eté 38, une autre grande vedette, Marie Dubas, engage Lambros pour une tournée en France et en Belgique. Octobre 38, Mistinguett part en tournée. Lambros ne l'accompagne pas ; <<Dans mon carré de rois, il y avait un changement. Lambros, le caïd, n'avait pas le tempérament voyageur... Je le remplaçai par Lino Carenzio>> On peut imaginer que la vraie raison était qu’il... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 21:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 mars 2008

M'aimerez-vous cet automne ?

Dans cette "Féerie de Paris", Georges chante : M'aimerez-vous cet automne ? Cette chanson lui vaut son premier petit format avec sa photo, parue aux Editions Salabert. Ce document précise "enregistré sur disque Pathé par Georges Lambros". Malheureusement, jusqu'à ce jour, l'enregistrement n'a pas été retrouvé et ne figure sur aucun catalogue. M'aimerez-vous cet automne Comme vous m'aimiez au printemps ? Déjà la rose frissonne Et perd ses tons éclatants. ... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 mars 2008

Féerie de Paris

Le 21 décembre 1937, c'est "Féerie de Paris" qui est à l'affiche du Casino de Paris. En plus de son rôle de "Boy", Lambros devra aussi être capable de remplacer la vedette du moment : Réda Caire avec qui il enregistra, sans être crédité, la chanson « Notre tango ». Henri Varna lui propose 100 francs par jour. Lambros accepte mais Miss intervient "Ah non, mon vieux! Si tu veux qu'il double aussi Réda Caire, ça c'est une responsabilité. Il faut lui donner 150 francs. Lambros! N'accepte pas ces 100... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 20:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 mars 2008

ça c'est parisien. Le programme

ça c'est parisien  1937  Du 6 août au 14 novembre 1937 au Théâtre Mogador Revue en 2 actes et 30 tableaux Première partie : LA FÊTE FORAINE avec Drean, Marguerite Jade (les bonimenteurs) Léo Kok, Georges Lambros, Al Kremer (les chanteurs) Les 18 Mogador Ladies (les visiteuses de la foire) Les Blues Bel Girls (les danseuses) réglé par Earl Leslie La foire aux variétés avec la troupe Atlas Ici on travaille du chapeau avec Stetson LA SYMPHONIE EN BLEU... [Lire la suite]
Posté par Patrick58 à 08:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]